ARC EN CIEL

Bienvenue sur mon blog

Archive pour mai, 2010

Laisse-moi…

Posté : 18 mai, 2010 @ 2:27 dans Ma Poesie, Poesie d'Amour | 2 commentaires »

Laisse-moi

 

LAISSE-MOI…

Laisse-moi les pleurer ces larmes qui s’en vont
Aux paupières d’un Moi en parfums de Silence,
Lorsque loin de nos vies dans un gouffre profond
Lentement je les peins en couleurs Délivrance.

 

Laisse-moi te montrer les cicatrices d’or
Qui creusent mon chemin aux parcours tortueux,
Lorsque dans le lointain s’enfuyait le bleu port
Où mouraient doucement mes prières aux cieux.

 

Laisse-moi découvrir tous ces pays cachés
Que tu cries à mon âme en douceur de tes mains,
Lorsque grand feu d’étoiles,dans ton regard, perché,
Me rappelle ces jours où rien n’est dit en vain.

 

Laisse-moi regarder ces mots qui se dessinent
Tel un torrent de feu qui dévale vers moi,
Lorsque face à la mer, Solitude chemine
Vers si pur horizon où se tait Désarroi.

 

Laisse-moi rire le chant d’une Tendresse
Qui étreint à plein coeur tous mes sursauts d’Hier,
Faisant fuir chaque jour, un, deux brins de Détresse,
Qui valsent dans la nuit en doux éclats Lumière.

 

Laisse sur moi couler, de ta Vie les aveux,
Quand le jour et la nuit se confondent en nous,
Et, à mon tour  donner un peu de  tendre feu
A ce foyer printemps qui se veut  mots si  doux.

 

Laisse-moi me livrer,
Mais laisse-moi guérir,
Laisse-moi te montrer,
Mais aussi découvrir.

 

Laisse-moi regarder
Mais aussi écouter,
Laisse sur moi couler
En pluie ton verbe Aimer…

 

Nostalgie
15/10/08

Coeur de Corail

Posté : 18 mai, 2010 @ 2:22 dans Ma Poesie, Poesie libre | Pas de commentaires »

Coeur de Corail

 

 

 

Quand on croise le regard d’une mère posé sur son enfant on y voit… on y voit…

Mais quand on croise le regard d’un père posé sur son enfant… on y voit…  tout autant

 

CŒUR   DE  CORAIL

(Pour Yann et Julien,  souvenir retrouvailles en plein cœur du printemps)

 

 

Il y avait au vent, de ces senteurs marines !

Enlaçant les chauds dards d’un soleil capricieux,

Et le temps, suspendu, devint aura divine

Quand tout l’amour d’un Père se joua dans tes yeux.

 

 

Il y avait au ciel un nuage éclatant

Quand l’éclair bleu vibra au feu de tes paupières,

Si doux et si brûlant de par l’émoi vibrant,

Que la vie, alentour, s’inonda de lumière.

 

 

Il y avait ces mains qui ne se quittaient plus,

Révélant l’une à l’autre des secrets d’Hier,

Se serrant, renouant les doux liens attendus,

En ce jour de printemps où flottaient les bannières.

 

 

 

 

… Et… il y avait du pétillant pour toi,

Dans son regard rieur face à ton devenir,

Et tant de choses encore qui se taisent parfois

Lorsqu’au soir de l’enfance on voudrait revenir…

 

 

Il y avait, ce jour, aux couleurs de printemps,

Grande joie dans ta vie en Bonheur retrouvailles

D’un gamin grand-enfant, souriant, t’enlaçant…

Et dans l’air s’éleva un grand cœur de corail.

 

 

Nostalgie

20 Mai 2009

coeur de corail 1

Sonate pour une âme en peine

Posté : 3 mai, 2010 @ 12:00 dans Ma Poesie, Poesie libre | Pas de commentaires »

 

 

 

SONATE POUR UNE ÂME EN PEINE

 

 

 Quand les cheveux du souvenir sont déployés

En tristes ombres déroutantes sur ce chemin

Où aujourd’hui encore tu te verras sombrer

En profondes années harassées de chagrin,

 

 Quelques notes pour Toi, oh ! ma soeur de longtemps,

Dont je croise parfois en soupçon de lointain,

Le langage d’un coeur dont les bribes au vent

Ne trouvent pas l’écho de la Paix au matin.

 

 Quand revient chaque fois ce jour noir de printemps

Dont se souvient encore ton corps endolori

Et qui pèse aujourd’hui toutes les eaux du temps

De ta douleur enfouie en détresse transie,

 

 Quelques notes pour Toi, oh ! ma soeur en pensées,

Dont je comprends la force, et les jours, et les cris,

Mais silence toujours, tes mots restant muets

Au royaume des sorts que nous jette la vie.

 

 Quand tu vois aujourd’hui s’envoler tes amours,

Plus de vingt ans couvés en sillons maternels,

En petits pas dorés… en rires de toujours…

A leur tour préparer petits plats et dentelles,

 

 Quelques notes pour toi, oh ma soeur de silence,

Dont les larmes cachées ne me trompent jamais,

C’est jour anniversaire au toit de ta souffrance…

Quelques notes pour Toi, Toi ma soeur à Jamais…

 

 

 Nostalgie

26 Mars 2009

 

Fenêtres d’âme

Posté : 3 mai, 2010 @ 11:10 dans Ma Poesie, Poesie libre | Pas de commentaires »

 

Fenêtres d'âme

 

FENETRES D’AME

 

 

Il n’y a rien dans ton regard

Qui ne trahisse un peu de toi,

Au gré d’un flamboyant hasard

Ou d’une larme dans la voix.


Mais il y a des fleurs dorées

Dont le parfum se boit aux yeux,

Au gré des coupes enflammées

Ou de la brume d’un aveu.


Il n’y a rien au bout du coeur

Qui ne te parle de la vie,

Au gré de souvenirs en pleurs

Ou de petits bonheurs qui rient.


Mais il y a de doux secrets

Dans la chanson du vent d’hiver,

Au gré des cheminées cendrées

Ou d’un bel amour qui se perd.


Il n’y a rien dans ton regard

Qui ne trahisse un peu de toi,

Que le jour soit embruns départ

Ou que bonheur frissonne en toi,


Car les yeux sont fenêtres d’âme

Et ne peuvent toujours cacher

De nos ressentis toutes flammes…

Parfois… on ferme les volets…

 

Nostalgie

20 Janvier 2009

 

mes compositions |
xicacollages |
Le bois,métier ou passion? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | maminicoleb
| Un livre... C'est le bonheur !
| compagnie A.L. Danse